Ça fait longtemps que j'au pu découvrir la poésie des mots et la féerie des vacances, par la lecture de ce récit extraordinaire. Il ne me cesse pas de surprendre!

" Par la plume de Pagnol on peut s'évader et partir aileurs, en Provence. Avoir le plaisir de partager sa joie, sa peur, somn angoisse, sa tristesse, son innocence, l'ensorcellement de son univers. rester émerveillés face à la beauté du récit et à l'amour envers sa famille (les Siens) et son pays.

Si on ferme les yeux on peut imaginer cette famille heureuse qui éprouve des moments de bonheur, ensemble, dans la tranquilité des collines. On écoute le chant des cigales l'après-midi, sous le figuier. On sent les parfums qui se libérent de la garrigue. On est transporté dans un univers féerique qui, peut-être, n'existe plus. Et cela, on le doit à Marcel." M. G.

in La gloire de mon père, Marcel Pagnol (activités et vocabulaire: Margarida Grazina), Porto Editora

www.portoeditora.pt

cigales