29 février 2008

Aux lecteurs de Pagnol

Merci bien de votre visite sur mon site.

Il sera toujours en construction, au fur et mesure que j'ai du temps pour y metttre des informations, analyses, études, opinions, videos ou autres.

j'ai beaucoup d'information sur le thème. Au moins une lecture de "La gloire de mon père" par an, métier oblige, mais ce n'est pas le métier qui m'oblige d'aimer ce récit et de mieux comprendre les petites anedoctes, voire histoire de gamins.

Aujourd'hui beaucoup de ces petites histoires ne se répètent plus car la vie en société a beaucoup changé. Eles n'existent plus car la vie des enfants de la ville ou de la campagne a beaucoup changé. Ils ont tous les mêmes loisirs: beaucoup d'heures à jouer sur internet, à l'ordinateur, à la console, etc, et très peu d'exercice en plein air.

J'ai pu constater récemment, en classe, enfants de 13-14 ans,  que beaucoup d'eux qui habitent en campagne ne savent plus ce qui c'est un veau!!!! j'étais vraiment étonné et en plus, je croyais qu'ils plaisantaient avec moi. Ça a fait un brouhaha énorme car les hypothèses étaient vraiment très vastes, mais la gagnante, selon leur version, était une brebis... pas mal du tout, c'était un animal quand même!!!  J'ai bien rigoler avec eux. J'ai même exploiter l'origine de leurs connaissances ou manque de connaissances!!! Ça faisait rire. Il faut rigoler avec cette situation (et bien d'autres), sinon on va devenir fou.

Parfois, mon appréhension est énorme face à l'ignorance et, ce qui me touche beaucoup plus, le manque d'envie d'apprendre, de connaître, de progresser soit des petits mais ce qui me choque c'est cette attitude chez les élèves plus agés, notamment ceux de l'enseignement secondaire et du terminale. J'en ai assez d'anedoctes face aux thèmes de l'actualité... et je ne vous parle pas de la littérature!! Michel Tournier, Marcel Pagnol, entre autres...

Pourtant j'ai de l'espoir et je crois que l'éducation en général, et l'éducation scolaire en particulier, sont encore aujourd'hui les meilleurs moyens d'enrichessement de l'individu, ce qui lui permettra de faire un chemin tout seul. Nous, l'école, les professeurs, les techniciens, les employés, les parents, les médias, nous sommes un peu responsables par le processus de développement des enfants et des jeunes. Voilà pourquoi je continue à partager mon expérience, mes connaissances, mes études, mes lectures depuis mon enfance... et je sais qu'on ne peut pas faire des miracles mais je crois bien que quelque chose restera dans leurs âmes, leurs têtes et leur caractère.

MERCI BIEN À TOUS QUI VISITENT CET ESPACE DE PARTAGE DU PLAISIR DE LIRE ET, DANS CE CAS, DE LIRE PAGNOL.

AMITIÉS, M. G.

Posté par margot65 à 11:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Aux lecteurs de Pagnol

Nouveau commentaire